Hausse de la CSG pour les retraités

Hausse de la CSG pour les retraités

Les pouvoirs publics sont-ils sourds à la colère qui monte chez les retraités ?

Comme toutes les autres catégories sociales, les retraités vont supporter une hausse de la CSG.

Mais à l’inverse des autres, ils ne bénéficieront d’aucune mesure compensatoire.

Le gouvernement a promis aux salariés, aux fonctionnaires et aux travailleurs indépendants des suppressions de cotisations pour leur redonner du pouvoir d’achat.

À l’exception des plus petites d’entre elles (retraites inférieures à 1200 € mensuel), les retraites seront amputées de 1,7%.

Cette amputation est définitive et les retraités ne peuvent espérer aucun retour à meilleure fortune.

Ce nouveau projet vient après les nombreuses mesures fiscales qui ont ciblé les retraités ces dernières années (suppression de la demi-part dite des veuves, taxation des majorations de retraite pour enfants).

Les retraités se retrouvent encore une fois victimes des politiques successives qui alimentent la guerre des générations.

La CFR refuse cet ostracisme et demande  comme les autres catégories sociales :

– la suppression de la cotisation d’assurance maladie payée sur les retraites complémentaires,

–   la déductibilité des cotisations des complémentaires santés du revenu imposable.

À défaut, le sentiment d’iniquité va encore grandir d’autant que les augmentations annoncées des retraites ne concernent que les régimes de base à l’exclusion des régimes complémentaires.

Les retraités sont conscients de la situation du pays et sont prêts à participer aux efforts nécessaires mais une politique ne peut reposer sur une continuelle opposition entre actifs et retraités !

Télécharger et partager ce communiqué de presse

Partager cette publication