Le billet du Président

Pierre Erbs Président de la CFR

Le billet du Président

Non, les retraités ne sont pas des nantis et le Gouvernement a tort de ne pas écouter l’exaspération qui monte parmi eux. Tous les jours, à la CFR, nous recevons les témoignages de retraités qui se sentent victimes de la politique qui est menée.

Certains syndicats organisent une journée de manifestations le 15 mars prochain contre l’augmentation de la CSG.

La CFR n’y participera pas car, même si elle partage le mécontentement qui s’exprimera, elle ne partage pas l’analyse des organisateurs de cette manifestation.

Pour notre part nous n’avons jamais contesté l’augmentation de la CSG car elle concerne l’ensemble de la population. Ce que nous contestons c’est la discrimination dont sont l’objet les retraités qui, à l’inverse des autres catégories sociales, ne bénéficient d’aucune mesure de compensation et se retrouvent être les seuls à devoir payer une cotisation d’assurance maladie sur leurs retraites complémentaires et les seuls à ne pas pouvoir déduire de leur revenu imposable leurs cotisations d’assurance complémentaire santé.

Le principe d’égalité des citoyens devant les charges publiques est de ce fait rompu.

Sur ces sujets nous avons mené depuis des mois des actions en direction des Parlementaires et nous avons interpellé le Gouvernement en développant un argumentaire qui est difficile à réfuter. Nous n’avons pas encore obtenu le résultat espéré mais nous n’avons pas renoncé. Certaines batailles peuvent s’avérer longues mais la pression constante que nous allons continuer d’exercer finira par faire entendre la voix de notre million et demi d’adhérents.

Pierre Erbs, Président de la CFR

Partager cette publication