Vivre en établissements

Positions de la CFR sur la vie en établissement

  • Pour les personnes valides craignant l’isolement ou la solitude, la CFR recommande l’accueil en foyer logement et souhaite le développement des solutions d’accueil familial.
  • Elle est prioritairement attachée au développement du maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie, complété par des solutions d’accueil de jour et de séjour temporaire permettant de soulager les  aidants.
  • Elle demande que, quelle que soit la solution retenue, (domicile ou établissement) le reste à charge pour les personnes soit compatible avec le niveau moyen des retraites. Elle est d’avis que le financement requis doit se situer dans le cadre de la solidarité nationale. Elle est  favorable à la création d’une couverture spécifique et obligatoire, au moyen d’une cotisation affectée, prélevée sur l’ensemble des revenus de chaque citoyen.
  • Si le placement en institution est la solution retenue, sa préférence va aux petites unités de vie dont elle souhaite un plus large développement en milieu urbain. Elles sont généralement plus proches du milieu ou la personne à toujours vécu et leurs conditions de vie s’assimilent mieux à celles du domicile.
  • Elle est d’avis que les établissements d’hébergements de personnes âgées doivent avant tout être des lieux de vie, ce qui doit demeurer compatible avec la tendance au développement grandissant de la médicalisation des EHPAD. L’accueil des personnes nécessitant des une surveillance médicale constante et des  » traitements d’entretien  » doit se faire en unité de soins de longue durée (USLD). Elle demande que le libre choix des résidents au médecin de leur choix soit préservé.

Voir le dossier sur les résidences de retraite