Lettre CFR à AGIRC-ARRCO

À nouveau, le dossier des retraites est ouvert et, dans le cadre de la réglementation en vigueur, vous avez un rôle éminent à y tenir. C’est pourquoi, en tant que Président de la Confédération Française des Retraités, je vous fais part des positions de notre organisation. Lire la suite...

Rencontre de sénateurs

Les 9 et 17 octobre 2012, François Bellanger a rencontré les sénateurs Gérard Roche, accompagné des sénateurs René-Paul Savary de l’UMP, et Georges Labazée (PS) et le 17 la sénatrice Christiane Demontès, rapporteur « retraites de la commission des affaires sociales » du Sénat

Réponses des candidats

Au 20 avril 2012, 9 candidats ont répondu à la lettre que nous leur avons envoyée le 17 février. Ce sont : Nathalie ARTHAUD, François BAYROU, Jacques CHEMINADE, Nicolas DUPONT-AIGNAN, François HOLLANDE, Eva JOLY, Marine LE PEN, Jean-Luc MELENCHON, Nicolas SARKOZY.

Protection sociale 826

François Bellanger, Président de la CFR, interviewé par la Lettre de la Protection sociale du 21 mars 2012 fait part de ses inquiétudes pour les retraités sur la tonalité de cette campagne électorale

Interrogation des candidats

La Confédération Française des Retraités interrogera les candidats à la Présidence de la République sur une liste de points particulièrement importants concernant la vie des retraités. Voir cette liste.

CFR à AGIRC 26 mai 2011

La revalorisation de la pension au 1er avril 2011 est tout à fait insuffisante. Le pourcentage annoncé de 0,41 % est une véritable provocation. Vous pénalisez le pouvoir d’achat des 2,5 millions de retraités titulaires d’une pension Agirc.

Revalorisation Agirc

Les associations de retraités jugent inacceptable l'augmentation Agirc proposée de 0,41% au 1er avril 2011 qui entraîne une perte de pouvoir d'achat de 1,5% en 2011 pour les personnes concernées.

Handicap et dépendance

Handicap et dépendance : une discrimination scandaleuse Prétendre que le « handicap » (pour les personnes de moins de 60 ans) serait imprévisible alors que la « dépendance » (pour celles de plus de 60 ans) le serait, n’a aucune valeur objective : l’Accident Vasculaire Cérébral est-il prévisible à 62 ans et ne l’est pas à 58 ans ?

5eme risque

Le Président de la République a déclaré qu’une personne âgée était un être humain et qu’il voulait lancer un débat national pour la création d’un « 5°risque de Sécurité Sociale, d’une nouvelle branche ».